Comme une envie !

Comme une envie

de me convaincre que tous les rêves, les refus, les désirs que nous avons en ces temps d'enfermement et de parloirs interdits se transforment en feux d'artifice, en brasiers où nous jetterions masques, gels, javel, mètres, double mètres et maîtres. De nous voir tous debout, tous réunis, tous ayant jeté dans les mêmes flammes nos doutes, nos hésitations, nos atermoiements, nos confinements intimes, internes, les seuls véritables. Comme une envie que nous balancions par dessus bord les criminels de la langue de bois, les assassins des éléments de langage, les voyous de la statistique, les trafiquants des déficits, des dettes, les philosophes de la recette de cuisine, du sport à la maison, les flics de la continuité pédagogique, les sadiques des pénuries instituées en matraques du contrôle. Puisque nous sommes plus nombreux qu'eux, que nos colères nous rongent quand elles devraient nous délivrer, Comme une envie de naître enfin.


Hélène

0 vue

©2020 par L'image qui Parle. Créé avec Wix.com