Aujourd'hui, pour vous, qu'est-ce-qui est essentiel ?

Mis à jour : 21 déc. 2020


La lecture, pour nous échapper, nous libérer.

Agnès – 63 ans



La liberté quand je veux, quand je veux.

Nicole – 59 ans



Le contact avec la nature, ça m'aide beaucoup sur le plan psychologique.

Marie-Noëlle



Pour moi aujourd’hui c’est que Darmanin se taise et que la démocratie ne soit pas davantage abîmée.

Claire 58 ans



Le contact avec les amis, la famille.

Marie-France – 79 ans



La liberté dans toutes ses définitions.

Jean-Claude – 74 ans



Manger à sa faim en priorité.

(recueilli aux restos du coeur)



Le contact, même le plus simple, un petit mot, un sourire, qui réconfortent.

(recueilli aux restos du coeur)



Pouvoir bouger, respirer, être libre de nos mouvements, de nos paroles, de nos actes. Lydia – 46 ans



Etre dehors, dehors, dehors !

Marie-Noëlle – 59 ans



Retrouver la possibilité de se projeter dans l'avenir.



L'essentiel, pour moi, et même l'urgent, serait que la réflexion, la raison, la vérité reviennent au centre de nos échanges et de nos débats contradictoires. Redescendons de la montagne de l'incompétence pour rejoindre la vallée de l'humilité pour, enfin, pouvoir s'écouter et reparler ensemble.

Catherine – 59 ans



Vivre le mieux possible ma retraite et aider le plus possible.

Daniel – 72 ans (recueilli au restos du coeur)



Qu'on ne nous fasse pas des discours qui nous infantilisent et qui nous obligent à mettre en oeuvre des mesures sans nous donner les moyens de le faire.

Denise – 73 ans



Que l'on arrête de nous surveiller constamment.

Lydia – 46 ans



Trouver les moyens dépasser nos entres-soi malgré les confinements et malgré les réseaux sociaux.

Catherine – 59 ans



Manger à sa faim, sortir, se ballader.

Gaëlle – 38 ans



Etre rassurée pour mes enfants. S'il n'y avait que moi, je leur ferais cour à la maison.

Gaëlle – 38 ans



Parler d'autres choses que des sujets que nous imposent les médias qu'ils soient "traditionnels" ou "sociaux". Redevenir des personnes humaines complètes et autonomes en quelque sorte ! Afin de ne pas nous étouffer dans nos vomis collectifs.

Catherine – 59 ans



Garder espoir et soutenir notre entourage.

Catherine


Cesser de commenter et agir ! (Exhortation personnelle quotidienne...).



Rencontrer des gens. C'est cela qui nous ouvre l'esprit

Amaury - 59 ans



Essentiel de se débarasser des Trump(s) aussi bien aux USA que dans une petite ville des Côtes d'Armor

Francis - 84 ans.

96 vues1 commentaire

©2020 par L'image qui Parle. Créé avec Wix.com