Les veilleurs

Pourquoi des veilleurs au centre social Le ChatÔ ?

Parce que nous avons recueilli des témoignages de personnes qui n’ont pas arrêtés d’avoir un rôle de bienveillance, d’attention aux autres, de générosité spontanée avec une grande modestie (dans un souhait de rester anonyme  parce que :

- «… c’est naturel…» et  qu’on ne veut pas «… se mettre en avant…», « … surtout pas de vidéo !... »

La majorité des personnes interrogées sont bénévoles, partenaires ou habitué(e)s du ChatÔ .« …C’est une chaîne humaine qui s’est tissée spontanément pour aider autour de nous… ».


Témoignages d’habitant.e.s durant la période de confinement, recueillis par Janine, bénévole au centre social Le ChatÔ


« …Je ne peux plus travailler à l’hôpital. Fabriquer des masques, c’est ma façon de participer. C’est peu de choses, ça passe le temps pour moi et les autres. Le ridicule ne tue pas mais le virus oui. Et puis, les gens se sont débrouillés pour trouver tissus et élastiques, faire de la récup’. On a même failli être en rupture de stock pour les élastiques !... » - Michèle(+ de 500 masques a son actif !)


« … on surveille l’ouverture des volets dans le voisinage, on prend des nouvelles, il faut bien, c’est la moindre des choses entre voisins !... » - Marie et Michel


« … c’est normal de faire ! Mais avant le confinement aussi je le faisais et l’ai toujours fait. On ne se refait pas quand on a été secrétaire médicale. Les courses, visites à domicile pour aider à mieux vivre le confinement et même les soins des pieds…ça prend du temps mais j’ai plaisir à le faire. Je me protège et puis c’est tout. J’ai quand même eu un coup de fatigue parce ce que c’est prenant. » - Annette G


« C’est un régal pour moi de se promener avec les personnes âgées : elles parlent beaucoup de leurs souvenirs d’enfance, les périodes de guerre et ce que leurs parents leur en ont dit. L’ écoute est importante. Donner de son temps c’est aussi donner l’exemple… » - Eliane

12 vues

©2020 par L'image qui Parle. Créé avec Wix.com